Un poste à plein temps et trois enfants

«Mon mari et moi avons trois enfants, et nous travaillons tous deux à 100%. Mais grâce à la grande flexibilité des horaires, j’arrive à passer du temps avec mes enfants.»

Sarah et son mari travaillent tous les deux à plein temps et élèvent ensemble leurs trois enfants. Ce couple romand n’imaginait pas vivre autrement. Tous deux ont fait des études, tous deux aiment leur métier. «J’ai toujours pensé que je ne trouverais pas de poste intéressant à temps partiel. Aujourd’hui, mon avis n’est plus aussi tranché. Il existe des modèles qui fonctionnent très bien, mais pour le moment nous sommes satisfaits du nôtre.»

Concilier famille et travail

«L’amour et la stabilité sont importants pour moi. Et puis, je suis toujours là quand mes enfants ont besoin de moi.» Sarah, qui est une lève-tôt, travaille déjà depuis au moins une heure sur son ordinateur portable quand ses enfants se lèvent. Trois jours par semaine, elle prend son petit-déjeuner avec eux avant de les déposer à la crèche ou à l’école. Les autres jours, c’est son mari qui s’occupe du petit-déjeuner, tandis qu’elle est déjà au bureau.

Les après-midis varient selon les jours: Sarah travaille de manière fixe deux après-midis en home office afin de pouvoir partager le repas de midi et le goûter avec ses enfants. Et le vendredi, elle démarre sa journée très tôt, ce qui lui laisse assez de temps pour les activités en commun de l’après-midi.

Sarah en home office.

La flexibilité jusque dans l’équipe

La responsable Management Support Life & Saving apprécie la flexibilité des horaires: «Les technologies modernes comme Skype, qui permet le partage d’écran pendant une conversation téléphonique, ouvre de formidables possibilités.» Au sein de son équipe, les adeptes de Flexwork sont nombreux. Il s’agit juste de trouver le bon équilibre afin de répondre aux besoins professionnels et à ceux de la famille.

Une famille épanouie

«Bien sûr, nous avons des moments de stress. Je pense qu’aucun parent n’y échappe», lance Sarah. Il est important de trouver le modèle qui convienne à chacun: «Mes enfants adorent se faire garder et sont heureux. Si ce n’était pas le cas, il y a longtemps que mon mari et moi aurions changé nos modèles de travail. Mais nous sommes tous satisfaits.» Sarah poursuit en riant: «Et mes filles apprécient que ce soit moi le chef.»

La famille Chiolero en route pour le week-end

Partager l’article