Responsable de produit doté d’un esprit d’entreprise

Savas Oyun travaille un jour par semaine dans un food truck et assume un emploi à 80% chez AXA. Pas question pour lui de renoncer à cette alternance dans ses activités et ses lieux de travail.

Tous les collaborateurs qui travaillent dans le Superblock d’AXA à Winterthur et qui souhaitent manger à l’extérieur le vendredi midi n’ont pas besoin d’aller bien loin. Depuis le début de l’année, Savas Oyun, épaulé par son épouse Laura et son collègue Ardi, qui travaille aussi chez AXA, propose des kebabs maison dans son food truck installé dans la cour intérieure. «Ça marche très bien et ça nous amuse» explique Savas, dont l’activité principale à 80% est celle de responsable de produit au sein du secteur Vie individuelle chez AXA.

Mais pourquoi ce père de deux enfants consacre-t-il cette journée de «congé» à un travail si prenant pour lequel il doit se préparer pendant ses loisirs également? «Certains pourraient trouver cela bizarre, mais cette journée me procure un équilibre entre mes tâches. Elle élargit mon horizon et me rend heureux.» Il est néanmoins évident pour lui que la restauration ne deviendra jamais son activité principale, et il compare sa motivation à celle des personnes qui pratiquent un sport de manière intensive pour contrebalancer les exigences de leur profession.

Penser en entrepreneur

Savas voit de nombreuses synergies bénéfiques entre ses deux activités: l’esprit d’entreprise, qui l’incite par exemple à mettre ses idées en pratique, lui est très utile dans son travail quotidien. Après avoir été actif dans le service externe d’AXA, il est aujourd’hui responsable de produit dans le secteur Vie individuelle, chargé notamment de l’établissement des certificats de placement pour les clients. Il travaille au sein d’une équipe composée de six collaborateurs. Le fait que son employeur le soutienne dans son activité de restauration constitue pour lui une expérience particulièrement positive. L’installation du camion sur le site d’AXA s’est effectuée de manière simple et rapide. En outre, il n’a jamais rencontré autant de collaborateurs en si peu de temps. «Où pourrait-on mieux entretenir un réseau professionnel qu’à un stand de vente?» demande-t-il en souriant.

Savas, qui a également travaillé dans d’autres entreprises après ses études d’économie à l’Université de Zurich, attache beaucoup d’importance à la flexibilité, à l’authenticité et à la responsabilité personnelle dans le milieu professionnel. L’ensemble du secteur Vie individuelle encourage le Flexwork et les méthodes de travail agiles. Ils sont nombreux au sein de l’équipe à avoir choisi un temps partiel sans poste de travail fixe. Les collaborateurs se trouvent là où l’échange d’informations est le plus efficace. Bien entendu, il arrive parfois qu’aucun bureau ne soit libre. «Dans ce cas, je m’installe dans une salle de réunion, le lounge ou la cafétéria. Là aussi, il faut faire preuve de flexibilité. Ce que je trouve le plus important ici, c’est que la responsabilité personnelle est réellement vécue et considérée comme un facteur de réussite.»

Grande loyauté envers l’entreprise

Confiance, efficience, créativité et bien-être: ce natif de Winterthur énumère d’un trait ces mots-clés relatifs au Flexwork et donne des exemples concrets. Ainsi, il apprécie énormément le fait que la nature de son activité et la confiance de son supérieur lui permettent de travailler à domicile de manière très spontanée. Lorsque la température monte à 27° au bureau par une chaude journée d’été, on est sans aucune doute plus efficace en étant bien installé à l’ombre sur sa propre terrasse. Et lorsqu’il s’agit d’être créatif, il a souvent constaté qu’un changement de lieu de travail était fructueux. Toutes ces possibilités offertes augmentent également la loyauté envers l’entreprise. Il va donc de soi qu’il s’occupe des affaires d’AXA pendant «son» vendredi libre. «Dès que le coup de feu de midi est passé, je peux sans problème consulter mes e-mails ou participer à une conférence téléphonique.»

Partager l’article