La transformation sous toutes ses formes

«La flexibilité me permet de tout concilier: mon travail, ma propre entreprise et ma famille.»

Lorsque l’on rend visite à Stefan Witzig au travail, on découvre, en plus du traditionnel bureau, une vieille table de cuisine, des silhouettes de carton en taille réelle, des murs recouverts de papiers, et surtout d’innombrables post-it. Pour certains, cela tient du capharnaüm, mais pour d’autres, c’est un lieu dynamique qui invite à la création. C’est effectivement le cas: Stefan, Senior Transformation Leader, est la force motrice de l’Organisation & Culture Lab (O&C Lab). «L’O&C Lab se rapproche du service Recherche et développement des ressources humaines (HR), car il se consacre à la transformation agile de l’entreprise. Dans ce cadre, nous développons, de manière autonome et avec une hiérarchie allégée, des prototypes de produits (HR), en appliquant les principes du management agile. Ensuite, nous les pilotons au sein de l’organisation.»

Stefan lors d’une présentation.

Transformations visuelles

Outre sa fonction de Transformation Leader, Stefan consacre également son temps libre à cette notion, cette fois surtout dans une optique de détente et d’esthétique. Avec un partenaire commercial, ce Zurichois gère en effet un spa dans le 5e arrondissement de Zurich. «Les employeurs n’acceptent pas tous que leurs salariés gèrent leur propre entreprise en parallèle», remarque Stefan. Et pourtant, Stefan parvient très bien à concilier l’O&C Lab et son spa. Cette réussite tient également au fait qu’il a nommé une gérante à la tête de ce dernier. Ainsi, Stefan n’a pas à s’occuper de la gestion opérationnelle au quotidien, et sa présence sur place n’est requise qu’occasionnellement. «Il faut tout de même compter les nombreux appels et les heures passées devant l’ordinateur, même si je peux faire cela le soir, après le travail et le temps en famille.»

L’ease DESIGN SPA à Zurich

Etre flexible pour sa famille

Passer du temps avec sa famille est précieux aux yeux de Stefan, c’est pourquoi il travaille à 80% chez AXA: «Je veux avoir du temps pour mes filles. Le vendredi, je passe la journée avec elles.» Pendant sa journée de libre, Stefan accepte cependant de consulter ses e-mails de temps à autre, et reste joignable par téléphone. Un bon compromis aussi bien pour AXA que pour lui: «A côté de cela, je peux sans problème partir plus tôt certains jours lorsque mes enfants ont besoin de moi.»

Au bureau, au spa ou à la maison, les maîtres-mots sont flexibilité, dialogue et franchise réciproque. Et tout le monde y gagne.

Partager l’article