La combinaison gagnante

«Grâce à Flexwork, je peux travailler de manière efficace dans le train, à la maison et au bureau.»

Pour Michele Bernasconi, membre du Directoire d’AXA, la semaine de travail commence la plupart du temps dans les mêmes conditions: de bonne heure, dans le train qui relie Lugano à Winterthur. Après chaque week-end passé en famille, le Tessinois repart pour Winterthur, où il travaille et réside la semaine. Il profite de son trajet à destination de la Suisse alémanique pour travailler au calme et de manière efficace. Le responsable de la Distribution indique: «Cela n’est possible que depuis quelques mois, grâce au nouveau tunnel du Gothard! Avant, ce n’était pas toujours agréable de travailler sur mon ordinateur portable à cause des nombreux virages.»

Apprenti hier, membre du Directoire aujourd’hui

Ce père de deux enfants travaille depuis 35 ans pour AXA Winterthur. Il a débuté en tant qu’apprenti de commerce au siège régional de Lugano, puis a exercé diverses fonctions au sein de l’entreprise. Son travail a beaucoup changé au fil des ans: «Aujourd’hui, en tant que membre du Directoire, je prends des décisions à l’échelle de l’entreprise. Comme responsable de la Distribution, je définis avec mon équipe dirigeante les mesures qui nous permettront d’atteindre les objectifs de notre stratégie de département.» Pour Michele, sa fonction implique aussi de motiver ses collaborateurs et de vivre au quotidien le principe «Customer First», qui consiste à toujours placer les clients au centre de l’attention.

Déplacements fréquents, travail en mobilité

Originaire du Tessin, Michele parcourt fréquemment la Suisse pour son travail. En plus de sa fonction de représentation lors de conférences ou de congrès, sa fonction commerciale l’amène à rendre visite à des clients ou à des courtiers et à se rendre dans les agences générales et les régions: «Grâce aux ordinateurs portables et à la téléphonie par Internet, cela ne pose plus aucun problème de travailler en déplacement, que ce soit dans le train ou sur d’autres sites.» A 51 ans, Michele encourage le travail flexible: «Je suis favorable au travail en dehors du bureau habituel, à condition bien sûr que les résultats soient au rendez-vous. J’ai toutefois conscience que travailler sans contrainte de lieu ni d’horaires n’est pas compatible avec tous les profils professionnels.» Il précise que le but n’est pas que tout le monde travaille en permanence ailleurs qu’au bureau: «L’alternance, c’est la combinaison gagnante!»

Généralement, Michele réside à Winterthur la semaine et se déplace en moyenne deux jours par semaine. Voilà pourquoi il apprécie de pouvoir travailler au moins un jour par mois depuis chez lui, ce qui lui évite le trajet et lui permet de passer plus de temps avec sa famille le soir. «Pendant les vacances scolaires, il arrive que ma famille me rende visite à Winterthur et passe les vacances dans mon appartement.» Il s’agit donc de vacances «Home-Away-from-Home» pour les enfants.

Champion de la diversité

Il n’y a pas que la diversité dans les modèles de travail qui compte aux yeux de Michele: en tant que «champion de la diversité», il s’engage les deux prochaines années à promouvoir la mixité des collaborateurs au sein de l’entreprise.

Actuellement, la discussion porte sur la hausse du nombre de femmes dans les activités de conseil à la clientèle: «Le métier de conseillère en assurances est passionnant et nous aimerions motiver davantage de femmes à choisir cette voie.» Pour Michele, diversité ne se résume pas à la diversité des genres: «C’est la diversité dans son ensemble qui apporte une réelle plus-value à l’entreprise. Nous développons en effet des produits pour une société plurielle. Plus nous refléterons cette société en interne et plus nous pourrons proposer sur le marché des produits adaptés. C’est pourquoi les différences d’âge, de culture et d’origine sont essentielles. Ici aussi, c’est la diversité qui fait toute la différence!»

Partager l’article